Très bonne question ...

 

 

Qui contrôle l'éthique des journalistes ?

La ministre de la Culture a annoncé hier le lancement d'une mission sur la création d''un conseil de déontologie de la presse. Question posée par Alexandre Laborie le 27/09/2018 Bonjour, Nous avons reformulé votre question, la voici en intégralité: "Existe-t-il une instance nationale contrôlant l'éthique des journalistes ?

http://www.msn.com

En extrait :

"Jean-Luc Mélenchon, qui avait déjà proposé la création d’un conseil de déontologie a crié «victoire» sur son blog.

Cette proposition est d’ailleurs soutenue par le syndicat national des journalistes (SNJ) qui dans ses dix engagements pour les élections à la commission de la carte de presse notait: «Le SNJ appelle de ses vœux la création d’une instance de déontologie paritaire et même tripartite, associant des représentants des salariés, des employeurs et du public.»

Depuis 2006, une association de préfiguration d’un conseil de presse (APCP), appelle aussi à la création d’une telle instance.

En effet, à ce jour, il n’existe pas d’instance nationale «contrôlant l’éthique des journalistes» aujourd’hui. En 2014, une proposition de loi allant en ce sens n’avait finalement pas vu le jour. Seul le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) exerce un contrôle, mais uniquement pour les radios et télévisions."

 

En extrait :

"Dans une pétition ayant recueilli 190 000 signatures et demandant la création d’un conseil de la presse, Jean-Luc Mélenchon regrettait que «les citoyens n’ont aucun moyen d’obtenir une rectification publique en cas de mensonge ou de duperie médiatique». C’est vrai"

En extrait :

"Plus globalement, il existe une charte d’éthique des journalistes qui énonce les grands principes que doit respecter un «journaliste digne de ce nom». Il y est ainsi souligné que «l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non-vérification des faits [sont] les plus graves dérives professionnelles». Mais celle-ci n’a aucun pouvoir coercitif ou de contrôle."

 

Victoire ! La France va se doter d'un conseil de déontologie des médias ! | Jean-Luc Mélenchon

La ministre de la Culture a annoncé aujourd'hui la création d'une mission ministérielle pour la création d'un conseil de déontologie. Je me réjouis de voir cette proposition que j'ai formulée depuis novembre 2017 faire maintenant l'objet d'un large consensus. La pétition que j'avais lancée sur le sujet avait réuni 190 000 signataires.

https://melenchon.fr

 

 

N° 2133 - Proposition de loi de M. Jean-François Mancel visant à instituer un conseil national de déontologie journalistique et un code de déontologie

Organe indépendant de réflexion et de débat sur les pratiques journalistiques, il veille à l'amélioration de la qualité de l'information ainsi qu'au renforcement de la crédibilité des différents médias. Le conseil national de déontologie journalistique est garant de l'éthique ainsi que du code de déontologie journalistique prévu par l'article 7 de la présente loi et assure l'autorégulation de la profession.

http://www.assemblee-nationale.fr

 

Signez la pétition

Pour la création d'un Conseil de déontologie du journalisme en France.

https://www.change.org

 

 

 

 

 

Y'en a qui vont avoir du soucis à se faire ...

 

Claire F.